Zum Inhalt Zum Hauptmenü

Aciers durs à basses températures

natural-gas-tank

Haute ténacité jusqu’à -196 °C

Les aciers durs à basses températures de Dillinger sont particulièrement adaptés pour les projets à des températures très basses. Même à des températures jusqu’à -196 °C, ils possèdent une résilience suffisante et résistent ainsi fortement aux ruptures de fragilité. Ils sont les aciers parfaits pour, par exemple, les installations de liquéfaction des gaz ainsi que pour le transport et le stockage de gaz liquides tels que GNL et GPL.

L’offre de Dillinger pour vos exigences

  • Dillinger livre des aciers durs à basses températures conformes à la norme EN10028-4 ou au code de construction ASME.
  • Aciers non alliés et faiblement alliés pour les très basses températures
  • Aciers alliés au nickel avec 1,5 à 3,5 % Ni (jusqu’à -105°C).
  • Aciers alliés au nickel avec 5 à 9 % Ni (températures inférieures à -100°C jusqu’à -196°C).

Informations sur les aciers durs à basses températures

Les aciers deviennent normalement cassants lorsque la température baisse, c’est-à-dire que la ténacité diminue. Les aciers durs à basses températures sont moins sensibles à ce problème. Grâce à des éléments d’alliage spéciaux, la forte diminution de la résilience en cas de froid extrême est repoussée à des températures encore plus basses.

Contact

20200128093033-ludwig_p_2020

Philipp Ludwig
Head of Sales Department, Energy Transmission & Processing

Téléphone : +49 6831 472472
Fax : +49 6831 47 99 2685
E-mail

20221012121114-maffert_2022

Jörg Maffert
Head of Marketing & Technical Support, Energy Transmission & Processing

Téléphone : +49 6831 473612
Fax : +49 6831 473089
E-mail